Années 1970

/// La SRC participe au groupement Cofiroute

La SRC participe au groupement Cofiroute (Compagnie financière et industrielle des autoroutes), créé en 1970. L’entreprise détient un sixième du capital social de la Compagnie, qui développe le réseau autoroutier français : l’A10 Paris-Poitiers, l’A11 Paris-Le Mans, l’A71 (Paris-Orléans), sont construites et mises en service au cours de la décennie. Premier concessionnaire privé d’autoroutes en date, Cofiroute se classe premier en longueur, fin 1979, avec 508 kilomètres d’autoroutes en service. Colas cèdera sa participation dans Cofiroute en 2014.

/// Renforcements coordonnés de la RN113 – Aude

Découvrez en images le chantier de rénovation de la RN113 reliant Narbonne à Bordeaux.

/// Mise au point de Colflex®

Dans les années 1970, l’augmentation croissante du trafic routier et de ses contraintes nécessite l’utilisation de liants bitumineux de plus en plus performants. En collaboration avec Shell, Colas met au point, en 1977, une gamme de bitumes modifiés par des élastomères de type SBS (Styrène-Butadiène-Styrène), baptisée Colflex®. Cette modification confère au bitume des propriétés élastiques garantissant une tenue exceptionnelle au trafic et au vieillissement. Ce type de bitume continue d’être utilisé aujourd’hui.

/// Création de la première filiale américaine du Groupe : Barrett Paving Materials

La SRC continue de gagner du terrain en Amérique du Nord. L’entreprise consolide ses positions en au Canada. La filiale canadienne Sintra s’implante en Alberta, et dans le nord du pays, en 1977. En 1979, le Groupe s’implante aux États-Unis avec l’acquisition d’actifs donnant naissance à la première filiale américaine de Colas, Barrett Paving Materials.

/// 130 km de piste à Djibouti

La France décide en 1974 la création d'une route bituminée de 130 km, dont 30 km en Éthiopie, reliant Djibouti à Addis-Abeba. L'instabilité politique entre 1975 et 1976 ainsi que les rudes conditions climatiques ou encore les zones inondables ont rendu les conditions de ce chantier plus difficiles.