Années 1930

/// Naissance de la Société Routière Colas

Le procédé « Cold Spray », mise au point par les chercheurs Hugh Alan Mackay et George Samuel Hay, est la toute première émulsion de bitume véritablement opérationnelle. La Société Générale d’Entreprise (SGE) acquiert la licence exclusive du procédé Cold Spray le 11 juillet 1924. Alexandre Giros, administrateur délégué de la SGE, crée un département émulsion, et installe à Rouen la première usine de fabrication de l’émulsion Cold Spray. La SGE ouvre par la suite de nouvelles unités de productions et cherche de nouveaux partenaires financiers pour exploiter le brevet. Un rapprochement avec la Royal Dutch Shell aboutit à la création de la SRC. La Société Routière Colas (SRC) est créée le 16 mai 1929.

/// La totalité du capital passe entre les mains de la Royal Dutch Shell

La Société Générale d’Entreprise (SGE) et la Royal Dutch Shell divergent sur la stratégie à tenir. En 1934, la SGE récupère les plus-values de son investissement de départ et laisse Shell seul actionnaire de la Routière de Colas. Georges Mathieu, devenu en 1932 président délégué, impose au sein de la SRC une gestion rigoureuse, et fait grandir l’entreprise : de plus en plus rentable, et de plus en plus autonome, elle est en mesure d’autofinancer la quasi-totalité de ses investissements, tout en accumulant d’importantes réserves.

/// La Société Routière Colas (SRC) réalise ses premiers chantiers routiers en France

Entre les deux guerres, la France doit revêtir d’urgence un très vaste réseau routier, afin de le protéger contre une dégradation rapide et lutter contre les méfaits de la poussière. L’émulsion de bitume s’impose comme la solution la plus compétitive : elle permet des économies (la grève des mineurs anglais de 1926 a fait s’envoler les prix du goudron), un gain de temps (le travail est possible même sous la pluie), et d’énergie… L’émulsion de bitume a décidément tout pour plaire !

/// La SRC se développe en Afrique et aux Antilles

Les années 1930 voient les créations d’unités de production du Colas en Algérie, au Maroc et au Sénégal. La SRC prend, en outre, le contrôle de la Société Industrielle Africaine de Produits Routiers, au Maroc. Ces premières implantations hors du territoire témoignent de l’esprit pionnier de l’entreprise.

/// Investissement dans de nouveaux produits spéciaux

Colsol, Colasmix, Colprovia : sous l’impulsion de son président Georges Mathieu, la SRC élargit sa gamme de produits en s’orientant vers les enrobés et les produits spéciaux. Objectif : fournir les produits les plus adaptés aux usages (pistes de circuit, résistance au gel, stabilisation des sables sur les pistes coloniales, etc.). L’administration française qui se montre toujours plus intéressée par les qualités du nouveau liant crée un néologisme, le « Colassage », pour le distinguer des applications à base de goudron.